L'Atelier du Coach

C'est trouver le bonheur en soi …

La visualisation créatrice expliquée

C’est quoi la visualisation créatrice?

Il s’agit de techniques de projection visuelle pour accéder à vos ressources intérieures par : 

  • Le développement de votre imagerie mentale
  • L’exploration de vos possibilités créative
  • L’affinement de vos perceptions visuelles et ressentis associés
  • La compilation d’une bibliothèque visuelle

Apprenez à utiliser des images mentales à des fins positives pour atteindre un objectif, réaliser un rêve ou tout simplement évoluer vers un mieux-être.

La technique de visualisation créatrice s’apparente à un travail de préparation mentale qui permet de se voir concrétiser un but et accéder à l’épanouissement personnel et/ou professionnel.

develop-your-intuition

Comment est-ce que ça marche ?

Cela consiste à définir un objectif clair que l’on souhaite atteindre, puis à créer des images mentales représentant la réalisation du but avec un maximum de détails.

Il n’est pas uniquement question de vivre visuellement l’aboutissement de notre objectif, mais de solliciter nos cinq sens pour amplifier le ressenti de la réussite et du bien-être

En bref, vivre la visualisation avec le plus de détails réels possibles.


Quels sont les champs d’application de la visualisation ?

La visualisation créative peut s’avérer utile pour :

  • Retrouver un bien-être
  • Aider à faire évoluer un état d’esprit
  • Utiliser la créativité dans la recherche de solutions
  • Puiser dans vos ressources intérieures

Pour approfondir et rehausser la visualisation créatrice,

  • Gérez vos émotions et votre stress
  • Renforcez votre estime de soi
  • Approfondissez votre capacité de concentration
  • Exercez le lâcher prise

L’intuition à notre service

« Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et oublie le don  » Albert Einstein

intuition2

Avoir de l’intuition peut se définir comme étant la faculté de discerner des informations de manière non rationnelle. Il s’agit de capter ces informations et de les traduire dans la réalité qui est la nôtre. Nous pouvons décrire nos intuitions comme des idées, une petite voix, une inspiration qui nous vient sans savoir l’expliquer ou le justifier.

Etre intuitivement intelligent implique d’être toujours à l’écoute pour percevoir, faire confiance et agir sur une intuition.

Essentiellement, il s’agit d’élever notre niveau de conscience et de voir les événements différemment afin de mieux les appréhender et de les gérer. On y accède à travers un centrage et ancrage de soi : une conscience et connaissance de soi.

intuition-brain

Les concepts fondamentaux de l’intuition

  • suspendre les jugements prématurés/anticipés
  • enlever le filtre des idées
  • pondérer sur la notion d’impossible
  • créer des analogies et des métaphores à l’aide de symbole en cherchant de similitudes de afin d’explorer la plage de compréhension

Les points essentiels pour développer l’intuition

  • faire confiance et accepter l’échec et ne pas hésiter à recommencer
  • se fier à nos ressources internes et externes d’informations
  • prendre des initiatives et expérimenter
  • s’amuser!

Les résultats attendus

  • plus grande flexibilité et résilience
  • état développé de pleine conscience
  • élargissement du champ de vision
  • sentiment profond de liberté

Doodle ou le crayonnage libre

doodle

Gribouiller, colorier, dessiner… c’est avant tout un moment de bonheur!

Le crayonnage (ou « doodle » en anglais) vient à tous naturellement et les bienfaits s’en font ressentir (créativité, concentration…).

La technique du Doodle consiste à reproduire un graphisme, à l’incorporer dans une forme, à le faire varier et évoluer en un différent graphisme, créant ainsi de la texture, du relief et éventuellement créer un effet d’illusion optique.

Tout le monde sait fait du Doodle. Sur un post-it en téléphonant, sur une serviette en papier dans un restaurant, dans un coin de page ou en marge d’un document quelconque durant un réunion ou même en classe lorsqu’on cherchait à s’évader ne serait-ce qu’un petit instant.

Dans ce module, nous chercherons à rassembler ces petits graphismes et les agencer de manière à créer un dessin uniforme et texturé.


Pour qui?

Toute personne (enfant et adultes) souhaitant apprendre à dessiner autrement, développer  leurs compétences créatives, retrouver un bien-être ou simplement s’amuser en croquinant…


Comment?

Par l’expérimentation à travers des exercices ludiques et la répétition des gestes, l’enfant ou l’adulte s’autorise à laisser aller le crayon là où il doit aller sans trop réfléchir, mais à la fois en en toute présence pour créer un dessin. Pour y parvenir: des exercices de pleine conscience, de concentration et de centrage sont proposés.


Les bienfaits?

  • Stimule l’imagination et la créativité
  • Améliore la mémoire et la concentration
  • Développe le sens de l’observation (perception globale et détaillée)
  • Développe la coordination (dextérité et mobilité)
  • Améliore la capacité de résoudre de problème

Et la liste continue!

En fonction de ce que vous recherchez à travers le dessin, souvent c’est le crayon ou le stylo en main qui donnera à la personne un élan et lui permet de se mettre en mouvement pour créer!

L’intelligence spirituelle

C’est quoi?

L’intelligence spirituelle est le développement de sa conscience spirituelle en lien avec l’univers. C’est évoluer vers le bonheur, l’accomplissement personnel et spirituel à travers une vision positive et des actes créateur d’amour.


Tout commence avec la capacité de regarder les choses de plusieurs perspectives, c’est le processus de raffinement des perceptions. Cela mène à la liberté en pensée, le ré-examen des croyances et des conceptions concernant la réalité, en bref : le discernement.

Dès lors  nous nous mettons à cultiver l’authenticité et la conscience de soi, émerge l’humilité et l’intégrité de soi, qui nous pousse à nous conduire dans la vie selon des valeurs spirituelles et être conséquent en les respectant.

A partir de là,  nous développons une plus grande capacité d’aimer – à savoir recevoir et d’offrir de l’amour – et du coup la compassion et le pardon viennent tout naturellement. Nous développons ainsi sagesse, courage et paix intérieure pour œuvrer pour le bien de soi et des autres.

Comment développer l’intelligence spirituelle?

Pour y parvenir plus simplement, il s’agit d’accueillir et de respecter les lois cosmiques qui régentent la vie. Il en existe plusieurs…

  • la loi des Correspondances ou loi de l’Attraction
  • la loi de la Résonance
  • ­la loi de l’Harmonie
  • ­la loi de la Causalité
  • ….

Alors en toute poésie… l’intelligence spirituelle, c’est

« L’Emergence de son Essence c’est traverser l’Existence avec Effervescence, telle est la  philosophie : une approche de la vie dans la bienveillance qui s’appuie sur les sens et les résonances aboutissant à la pleine conscience et restituant présence, puissance et prescience. Alors avec connaissance et reconnaissance d’où la transcendance vers la luminescence, les nuances de soi ne sont que magnificences. C’est l’expérience de la quintessence !  » 

L’intelligence émotionnelle en 3 fois 4 points

L’intelligence émotionnelle est la capacité de reconnaître et comprendre les émotions en vous et chez les autres.

Les concepts fondamentaux

  • connaissance de soi dans la bienveillance et non-jugement
  • établir des relations mutuellement satisfaisantes
  • adopter une attitude et une vision positive
  • donner un sens à votre vie en s’affirmant

telechargement

Les points essentiels pour développer l’intelligence émotionnelle

  • adapter vos émotions, pensées et comportements
  • exprimer de manière plus constructive vos émotions
  • savoir s’auto-diriger et se libérer de vos émotions
  • développer votre sens de la réalité : objectivité, vois les choses telles qu’elles sont

s04016

Les bénéfices attendus:

  • avoir une plus grande considération pour soi à travers le respect de soi et la confiance en soi
  • être plus compréhensif et attentif aux ressentis des autres
  • trouver des solutions à la prise de décision
  • développer flexibilité et résilience et mieux gérer le stress

Un dessin pour un dessein

Man-and-Drawing-Board-e1422567126882

Nous prenons tous à un moment ou un autre un crayon en main pour gribouiller des notes, ou esquisser les grandes lignes d’une idée ou d’un projet, pour conceptualiser un processus ou élaborer un plan d’action, ou tout simplement laisser libre cours à notre créativité en crayonnant des formes diverses ne serait-ce pour faire passer le temps ou pour « marquer notre territoire » sur un coin de page de feuille.

Le dessin comme moyen d’expression au même titre que le langage : c’est un outil qui permet une communication visuelle. C’est l’art de capturer l’instant présent et schématiser une histoire pour mieux comprendre soi et la vie qui nous entoure. Alors, du dessin se manifestent des éléments pertinents pour nous guider dans notre quête de réponses, tant au niveau intra- qu’interpersonnel.

Avec le crayon, nous avons la liberté d’instantanément représenter ce qui se trotte dans notre esprit et de l’exposer. Tantôt un trait furtif, tantôt des traits prononcés… peu importe ! Que le dessin soit précis, réaliste et complexe ou aléatoire, abstrait et épuré, le « crayonnage » nous mène toujours vers des nouvelles perspectives et nous révèle souvent des inédits. Et c’est justement ces « inédits » qui nous intéressent le plus, car de là rayonne la vraie essence de notre propre et juste expression!

Chacun possède des inédits intérieurs qui n’attendent d’être explorés et extériorisés. Le dessin est un bon moyen pour les visualiser concrètement. Et sur du papier, quand l’inédit est  visible, il prend une toute autre ampleur et impacte celui qui l’a illustré et ceux avec qui il est partagé.

Et après ? Grâce à ce que nous avons créé intuitivement, cela peut devenir un levier de décision d’où  s’engendre une impulsion pour agir. Ici, le dessin agit comme une prise de conscience et appelle  un engagement vers une transition. Ainsi, l’authentique « dessein » de soi peut se déployer et se voir réaliser en un chef-d’œuvre.

«  Le vrai maître de dessin est la vie intérieure qui se développe, s’affine et cherche ensuite, irrésistiblement, à naître et à s’extérioriser par une œuvre. »  – Marie Montessori

Ouvrir les fenêtres de la pleine consciece

window

Lorsque nous traversons la vie, il nous arrive de vouloir refermer les fenêtres de notre vie aussitôt que nous les avons ouvertes. Nous nous y cloîtrons derrière, refusant de constater ce qui est et de l’accepter tel que c’est. Cela nous empêche de vouloir sortir et d’avancer dans la vie. Ce qui est tout le contraire de l’ouverture à la pleine conscience. Ce que nous voulons, c’est vivre les fenêtres ouvertes, faire circuler l’air, faire entrer la lumière et s’insérer dans le flux, cette énergie qui nous dynamise. Et ces fenêtres lorsqu’elles sont ouvertes, nous donnent accès à la pleine conscience.

Pour commencer, il y a la fenêtre de notre histoire qui nous permet de s’affirmer grâce à une vision de nous-mêmes clarifiée et assainie. C’est une vue globale, une vue d’ensemble de notre monde. Qui nous sommes aujourd’hui est l’ensemble de nos expériences, croyances et engagements dans le monde. Notre vision de nous-mêmes peut parfois ternir le vrai potentiel que nous recelons au plus profond. En faisant le bilan de notre vie, nous comprenons d’où nous venons et ce que nous avons semé de manière à révéler ce que nous récoltons aujourd’hui. A travers les leçons apprises nous pouvons enfin profiter des petits cadeaux cachés de la vie.

Ensuite, la fenêtre du présent nous offre une vue que je qualifierai de « myope », eh oui : à courte distance ! Ce qui n’est pas si mal lorsque nous considérons le moment présent, pas besoin de voir à distance. Le « flou » dans ce cas est un allié de circonstance propice pour nous ancrer dans ce qui est de proximité temporale. En passant en revue notre présent, nous nous posons les questions suivantes : De quoi avons-nous besoin maintenant? Quel est notre degré de satisfaction quant à nos différents cercles de vie ? Qu’est-ce qui marche bien pour nous ou pas ? Cette fenêtre nous permet de s’ancrer grâce à cette prise de conscience qui nous recentre et fait évoluer notre vision de la vie.

La fenêtre de l’avenir quant à elle, nous apporte l’impulsion nécessaire pour nous voir réaliser nos projets. Par cette fenêtre, nous profitons d’une vue « hypermétrope». L’avantage est que nous ne sommes pas attachés aux choses de proximité, notre but est d’en lâcher prise pour enfin nous autoriser à s’élancer dans la vie. Après avoir pris en compte notre passé et notre présent, nous sommes prêt à nous tourner pleinement vers l’avenir que nous nous souhaitons voir se réaliser. Cela implique de proclamer et d’établir véritablement ce que nous voulons pour nous-mêmes. C’est l’opportunité de rêver et de voir grand ! Ainsi nous élaborons notre plan d’action et nous passons notre commande auprès de l’univers sous forme d’engagements que nous prenons. Ce que nous envisageons devient notre boussole pour accéder à notre rêve et attirer les bons augures.

Puis, la fenêtre de nos limites s’ouvre sur notre transformation intérieure qui libère une énergie puissante pour mener à bout notre mission de vie. C’est une vue périphérique où nous voyons le trafique des nos pensées et de nos émotions, ce qui nous causent des bouchons dans la vie. Cela consiste sûrement de l’étape la plus importante dans le processus d’évolution vers l’ouverture à la pleine conscience. Lorsque nous créons une vision pour nous-mêmes, souvent il est nécessaire de travailler avec les résistances intérieures qui émergent et s’opposent à notre stratégie d’évolution. En transformant nos limites, nos doutes, nos incertitudes qui nous empêchent de sortir de notre zone de confort et à prendre des risques parfois nécessaires au bon déroulement de notre ouverture en pleine conscience, nous parvenons à nous aligner avec notre nouvelle vision de vie et nous nous autorisons à la vivre authentiquement.

Enfin, la fenêtre de nos prises d’actions agence les stratégies importantes pour prendre les meilleures décisions possibles. C’est la vue satellite détaillée qui nous fait voir toutes les possibilités avec des routes tracés, les obstacles à surmonter, bref notre meilleur positionnement. C’est l’étape finale de ce cheminement qui consiste à véritablement prendre action, s’engager à réaliser concrètement des actions. Il ne s’agit pas d’attendre que cela se passe par simple émission d’une vision souhaitée. Nous avons un rôle important dans cette manifestation. Il encoure aussi de prendre responsabilité de ses actes et de s’ajuster en cours de route. Rien n’est figé dans le processus et il en dépend de notre flexibilité, notre résilience et notre réactivité.

Rien ne se produit dans le vide, il y a toujours un plus grand contexte qui nous permet de donner un sens à notre passé, nous accompagner dans le présent et nous projeter dans l’avenir pour évoluer vers une transformation tant intérieure qu’extérieure. Vivre à fenêtres fermées, n’est pas forcément vivre pleinement. Alors ouvrez vos fenêtres et regardez la vie, votre vie,  pour la vivre autrement…

Atelier c’RayonneZen

 

crayon
Venez découvrir un nouvel outil de développement personnel : C’RayonneZen!
Grâce au crayonnage (dessin créatif et intuitif), accordez-vous un moment pour vivre dans l’instant présent et accéder à votre intuition.

A l’occasion du Salon du Bien-être « un moment pour moi » qui à lieu dans la Salle d’Aviculture à Haguenau, sera présentée une technique de pleine conscience pour aborder le dessin de manière à libérer votre potentiel créatif et vos ressources intérieures via la visualisation et le « flow».
Les minis-ateliers seront animés le samedi et le dimanche. Les places seront limitées à max : 6 personnes.
Du coaching express en individuel sera aussi proposé entre les séances ateliers.

PROGRAMME du samedi 10 septembre:
14h30 : Atelier C’RayonneZen YIN/YANG
15h15 : Coaching express individuel
16h00 : Atelier C’RayonneZen COULEUR
16h45 : Coaching express individuel
17h30 : Atelier C’RayonneZen ANIMAL
Dimanche 11 septembre:
11h00 : Atelier C’RayonneZen ANIMAL
11h45 : Coaching express individuel
13h00 : Atelier C’RayonneZen YIN/YANG
13h45 : Coaching express individuel
15h00 : Atelier C’RayonneZen COULEUR
15h45 : Coaching express individuel
16h30 : Atelier C’RayonneZen ANIMAL

Comment trouver nos ressources avec Yakari

yakari

Nous avons tous des ressources ! De toute nature, de tous ordres, de toute dimension, de toute origine… encore faut-il les reconnaître !

D’abord c’est quoi les ressources ? Et bien, il y a les ressources intérieures qui regroupent la créativité, la confiance, l’intelligence…  Ces ressources ne s’épuisent pas quand nous y avons recours. Par contre, les ressources extérieures qui sont plus matérielles comme l’argent, les relations, les technologies… ne sont pas aussi pérennes. Dans un cas comme dans l’autre, il s’agit de les repérer car bien souvent, nous occultons les plus subtiles aux détriments d’autres plus évidents.

Quel est rapport avec Yakari ? Simplement, il nous montre où les trouver.

Commençons avec le don de Yakari. Il a la qualité de parler aux animaux. A travers les plaines d’Amériques  où sa tribu voyage, il est constamment abordé par les animaux pour qu’il leur vienne en aide. Il utilise son don pour communiquer avec diplomatie tout en développant courage et compassion, des ressources qui lui sont utiles et qui lui apportent bonheur à travers les amitiés qu’il lie avec les animaux.

Quelles ressources  vous apportent votre « don » ?

Prenons maintenant Grand-aigle, l’animal-totem de Yakari. Il incarne le guide spirituel de Yakari et veille sur lui. Avoir un totem équivaut à identifier nos forces et nos faiblesses  et à les utiliser avec vaillance. Le totem nous rappelle par symbolisme ce que nous sommes et possédons au plus profond de nous-mêmes.  Pour Yakari, Grand-aigle symbolise le pouvoir de voir, d’avoir une vision claire des situations et d’agir avec courage.

Avez-vous identifié votre « totem » ?

Ensuite, il y a Celui-qui-sait, le chaman du village. Il répond à toutes les questions que peut poser Yakari. Il est à la fois sage, conseiller et guérisseur. Il a pour rôle de guider Yakari et d’étendre les connaissances de ce petit dernier. Dans l’apprentissage de la vie, Celui-qui-sait est un atout majeur dans l’évolution de Yakari qui pour son jeune âge affronte déjà beaucoup de situations où son don est sollicité.

Qui est votre « Celui-qui-sait » ?

Puis viennent  Petit-Tonnerre, Arc-en-ciel et Graine-de-bison qui forment la cellule de soutien. Petit-Tonnerre, meilleur ami de Yakari est celui qui représente la liberté et la fougue  dont Yakari envie. Petit Tonnerre permet à Yakari de remettre en perspective cette notion de liberté lorsqu’il rencontre d’autres animaux et doit apporter des solutions à leurs problèmes. Arc-en-ciel est la fidèle amie humaine, gardienne de son secret. Elle est ingénieuse et bricoleuse, et toujours présente pour donner un coup de main. Et Graine-de-Bison reflète l’impulsion, l’esprit de compétition et la solidarité, qui poussent Yakari à donner plus de lui-même  et à aller au-delà de ces capacités.

Qui sont vos « Petit-Tonnerre », « Arc-en-ciel » et « Graine-de-bison »?

Plus délicates sont les visions nocturnes que Yakari reçoit. Ils peuvent s’apparenter à un rêve, mais pour Yakari c’est plutôt porteur de solution. Lorsque nous disons que la nuit porte conseil, ici, nous pouvons l’interpréter littéralement ! A quoi cela nous renvoie-t-il ? Au fait que les solutions sont en nous et qu’il suffit de prendre de la distance et de la hauteur et de lâcher prise pour enfin avoir une nouvelle perspective. On peut aussi parler d’intuition qui nous guide vers une réponse.

Que vous montrent vos « visions » ?

Finalement, l’invocation du Bison des plaines semble être une source de réconfort pour Yakari qui s’enracine dans les rituels de sa tribu. Cela nous renvoie à la notion de ressource la plus sacré en nous : la foi. Nous avons tous foi en quelque chose. Pour Yakari, un simple tour de danse autour d’un feu de bois suffit à apporter la pluie ou à assurer une bonne chasse.

Quel « bison » invoquez-vous pour vous assurer de bonnes augures ?

Trouver nos ressources n’est parfois qu’une question de perspectives et prise de conscience. Alors avez-vous repérer vos ressources?

5 Astuces pour être plus authentique

A_authentiqueAuthentique c’est être nous-mêmes en toute vérité. Pour resplendir d’authenticité, 5 astuces :

  1. S’Accepter

Arrêter de vouloir être autre chose que nous sommes. Il a des choses que nous sommes aptes à changer, mais d’autres,  ce n’est simplement pas envisageable malgré toute la volonté. Dans ce cas, et bien que difficile, regarder la réalité différemment peut nous aider à s’accepter.

L’astuce : faire un « flip négatif en positif », plus précisément valoriser le coté positif du négatif. Au lieu de s’acharner sur la notion négative d’un défaut par exemple, se focaliser sur son vrai sens peut recadrer la réalité autrement et faciliter l’acceptation de soi.

  1. S’Aimer

Ne pas se juger pour tout ce que nous faisons, disons, pensons, ressentons, bref tout ce que nous incarnons. Tout au long de la journée, nous nous agressons par nos modes de pensée qui nous dictent ce que nous devons aimer ou ne pas aimer consciemment et inconsciemment. Tout comme nous avons  nos jours « avec » et nos jours « sans ». Dans les jours avec, nous nous aimons! Et dans les jours sans, c’est  tout le contraire! Et c’est notre éducation, nos expériences, nos valeurs, et surtout nos croyances qui nous font vaciller entre extrêmes.

L’astuce : se montrer compatissant envers soi-même. Du moment où nous nous accordons ce petit répit de tolérance, nous manifestons de l’amour envers nous-mêmes : c’est s’accueillir en toute bienveillance.

  1. S’Assumer

Nous pouvons relier les deux précédentes notions de s’accepter et de s’aimer avec s’assumer car la logique voudrait que pour s’accepter il faudrait s’aimer et pour s’aimer, s’assumer.  En somme, lorsque que nous sommes effectivement honnêtes vis-à-vis de nous-mêmes et que nous agissons en phase avec cette réalité, eh bien nous nous assumons !

L’astuce : être en pleine conscience de ce nous sommes et de ce qui est afin de s’en responsabiliser ; ce qui implique de prendre engagement vis-à-vis des conséquences  et effets d’être soi…

  1. S’Autoriser

Oser! Dès lors que  nous nous acceptons, que l’amour pour soi est fort et que nous nous assumons… alors le courage peut vaillamment nous accompagner au quotidien pour nous aider à accomplir ce dont nous sommes destinés à faire en toute confiance.

L’astuce : avoir confiance ! Cela pourrait se traduire par la croyance en nos capacités, nos valeurs, notre réalité. Croire en soi génère une telle force que nous nous autorisons à agir en étant ce que nous sommes véritablement.

  1. S’Amuser

Oui, s’amuser ! Et sans retenu, svp ! Lorsque  nous parvenons à être nous-mêmes, nous lâchons prise de ce qui nous pousse à aller contre notre propre nature. Quelle liberté de pouvoir jouir du bonheur d’être nous-mêmes ! Du coup, nous pouvons vraiment nous amuser dans et avec la vie, car avec cette connaissance profonde de nous-mêmes dans l’acceptation, la bienveillance et le courage, beaucoup de choses deviennent plus simples, plus gaies, plus authentiques.

L’astuce : Sourire ! L’amusement se reflète dans le sourire… et sourire, c’est amusant, car tout se transforme du moment que nous sourions à la vie, car inévitablement, la vie nous sourit en retour et notre authenticité finit par rayonner !

Je vous souhaite une très belle journée pleine de sourires  et à bientôt.

Page 1 sur 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén